Tout savoir sur le Microneedling

Dernière mise à jour : 8 juin 2021

Notre équipe de professionnelle de la beauté coréenne vous propose aujourd'hui de vous parler du microneedling. Cette méthode devenue culte dans les instituts de beauté français depuis quelques années.


QU'EST-CE QUE LE MICRONEEDLING ?

Le microneedling est une méthode que certains dermatologues et esthéticien(ne)s utilisent pour traiter différentes affections cutanées (cicatrices, ridules...). La technique consiste à utiliser plusieurs minuscules aiguilles stériles pour perforer la peau et provoquer un processus de guérison stimulant le collagène qui corrige les incohérences de notre peau.


Le microneedling peut être réalisé sur n'importe quelle partie du corps : visage, ventre, cuisses etc. Par exemple, si vous avez des vergetures sur le ventre après avoir eu un bébé, c'est une méthode non invasive tout à fait envisageable.


L'HISTOIRE DU MICRONEEDLING

Vous pensez que le microneedling est une « nouveauté » dans les procédures cosmétiques du visage? Et bien non, vous avez tout faux !


En Chine ancienne, on utilisait déjà des méthodes d'acupuncture similaires au microneedling actuelle. Cependant, les objectifs de la méthode n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui. Dans l'ancien temps, le but de ces méthodes d'acupuncture particulières étaient d'ouvrir les canaux ou les conduits pour permettre à l'énergie du Qi (énergie vitale ou force vitale) de circuler. De nos jours, l'acupunture est utilisée pour améliorer les fonctions du corps et favoriser le processus naturel d'auto-guérison, ce qui est exactement ce que fait le microneedling.


La première utilisation enregistrée d'une procédure de microneedling remonte à 1905, réalisée par le dermatologue allemand Ernst Kromayer, en utilisant des fraises dentaires de différentes tailles alimentées par un équipement motorisé à cordon flexible pour traiter les cicatrices, les taches de naissance et l'hyperpigmentation.


Le microneedling comme nous le pensons aujourd'hui a été utilisé pour la première fois en 1995 par le Dr Desmond Fernandes en Philadelphie pour traiter les rides et les cicatrices avec des aiguilles hypodermiques. À peu près au même moment, le Dr Fernandes a développé une petite aiguille pour induire la production de collagène.


À QUOI SERT LE MICRONEEDLING ?

On entend souvent parler du microneedling avec la démocratisation des réseaux sociaux, les influenceurs, les célébrités, nos esthéticiennes, ou encore nos proches.


Mais alors, à quoi sert réellement le microneedling ?


Le microneedling va servir à traiter :

- Rides / ridules

- Cicatrices (non ou peu creusée) dont les cicatrices d'acné

- Vergetures

- Peau sèche ou déshydratée

- Peau ne produisant plus assez de collagène, typiquement la peau mature

- Pores larges

- Perte de cheveux

- Grain de peau terne et jaune


Mais qu'est-ce que le microneedling ne fait pas ?!


Le microneedling ne traite pas l'acné!

L'idée que le microneedling traiterait l'acné est fausse. Nous parlons ici d'acné purulante, modéré ou sévère. Au contraire, l'utilisation du microneedling sur une peau grasse, acnéique, et donc infectée, risque de propager le problème et d'aggraver la situation en étalant les zones infectées vers des zones saines.


LA REGLEMENTATION SUR LE MICRONEEDLING

Ah! Voilà une affaire qui intérèsse très certainement très peu les particuliers, mais qui nous intérèssent beaucoup en tant que professionnel!


Aujourd'hui, il n'existe pas de réelle réglementation française pour pratiquer le microneedling. Il y a quelques années, seul les dermatologues pouvaient pratiqués ce soin. Mais avec la montée en flèche de la demande, les dermatologues étant déjà overbooké, ne peuvent pas gérer ce flux de nouveaux clients.


Alors, les esthéticien(ne)s se sont mis à prendre le relais en prenant exemple sur les Etats-Unis.


D'un point de vue strictement légal, un message du 8 août 2019 de la direction générale de la santé (DGS) précise que « l’article 16-3 du code civil modifié par la Loi n°2004-800 du 6 août 2004 - art. 9 JORF 7 août 2004 dispose qu’il ne peut être porté atteinte à l'intégrité du corps humain « qu'en cas de nécessité médicale pour la personne ou à titre exceptionnel dans l'intérêt thérapeutique d'autrui ». Par dérogation, certains professionnels de santé sont autorisés à porter atteinte à l’intégrité du corps humain au sens de l’article 16-3 du code civil, du fait de leur profession, conformément aux dispositions du CSP ».

En regardant très strictement ce texte, on pourrait comprendre que seuls les médecins sont autorisés à pratiquer le microneedling. Les esthéticiennes ne seraient donc pas autorisées à réaliser ces pratiques. Mais, depuis quelques mois, les législations et les reglementations sont en cours de changement.

Même si aucun texte officiel ne régit le microneedling en France pour le moment, il faut tout de même prendre ses précautions, en tant que client mais aussi en tant que professionnel de la beauté.

Selon nos équipes, le microneedling ne devrait être pratiqué que par des esthéticien(ne)s diplômé(es) et ayant passé la formation « Hygiène et Salubrité » afin de garantir un professionnalisme exemplaire.


En tant que client, ne vous aventurez pas à faire des séances de microneedling avec un particulier, une personne amateur sans diplômes d'esthétique, ou seul à la maison !

Le DIY « fait maison » c'est pour tout, sauf pour le microneedling !


Le microneedling implique une effraction cutanée pouvant aller jusqu'à 1mm sous la peau. Mal pratiqué, avec des règles d'hygiène baffouées, des produits achetés sur Aliexpress ou encore avec machine n'étant pas aux normes, cela peut avoir de graves conséquences si cette méthode est mal pratiquée.

Oui, vous allez très certainement payer plus cher avec un(e) professionnel(le), mais c'est le prix à payer pour une peau en bonne santé et une bonne prise en charge du soin. Il en va de votre santé et de l'évolution du vieillissement de votre peau dans l'avenir.

LES RISQUES ET EFFETS SECONDAIRES DU MICRONEEDLING

Et justement, nous en venons aux risques et effets secondaires possibles du microneedling.

Sachez qu'en vous rendant chez un(e) professionnel(le) diplômé(e)s et ayant passé la formation « Hygiène et Salubrité » vous limitez fortement les risques de vous retrouver avec une infection ou des problèmes de peau graves.

De plus, en règle général les amateurs non diplômés ne sont pas assurés pour le microneedling (car il faut fournir un diplôme pour la responsabilité civile professionnelle), vous prenez donc le risque de ne pas pouvoir vous retourner contre cette personne en cas d'allergie, de réaction inflammatoire grave, ou autres problèmes nécessitant une action en justice, assurance, ou arrêt maladie.

Dès lors qu'une méthode esthétique est en effraction cutanée, elle est, de fait, plus dangereuse et doit être encadrée au maximum pour un(e) professionnel(le).

Malgré cela, la communauté médicale considère généralement que le microneedling est sûr et efficace, mais il existe encore des risques.


Le principal risque est une irritation cutanée après la procédure. D'autres effets secondaires normal et arrivant très souvent à la suite de la séance pourraient inclure :

- gonflement

- inconfort sur la zone traitée

- rougeur

- ecchymose

- sécheresse

- écaillage de la peau

- saignements très légers*


*Le saignement est une réaction rare mais possible lors d'un microneedling. Si votre praticien(ne) vous fait saigner de manière violente (pas seulement un ou deux points de sang isolés), parlez en à votre médecin traitant ou à ce(tte) praticien(ne). Un saignement abondant après un microneedling implique que le/la praticien(ne) est allée trop loin dans l'épiderme, ou que vous pouvez souffrez d'une maladie, trouble provoquant ces saignements anormaux.

Les saignements peuvent également être plus à risque pour les personnes qui ont des troubles de la coagulation ou qui prennent des anticoagulants. Il est important de divulguer ces informations à votre praticien(ne) avant de recevoir ce traitement.


Il existe également un risque d'effets secondaires plus graves, notamment :

- infection

- changements de couleur de la peau

- réaction aux produits utilisés pendant le traitement


Certains appareils comportent des risques supplémentaires. Ceux qui utilisent de l'énergie ou de la chaleur peuvent augmenter le risque de brûlures.


Enfin, certaines personnes ne sont pas candidates au traitement par microneedling, y compris celles avec :

- une infection cutanée active

- acné active (comme expliqué plus haut dans cet article)

- cicatrices chéloïdes

- type de peau instable

- diabète (à confirmer avec le médecin traitant)

- femme enceinte (à confirmer avec le médecin traitant)

- prise de médicaments ou traitement anti-coagulant et/ou trouble de coagulation sanguine

- les personnes facilement sujette aux hématomes et écchymoses (très souvent de grands fumeurs ou buvant beaucoup d'alcool)


Consulter un dermatologue ou un professionnel des soins de la peau expérimenté dans ces types de procédures aidera à minimiser les risques et tirer de ce sublime soin les meilleurs résultats dans la durée !


Pour réserver une séance de microneedling avec nos professionnels de la beauté coréenne dans notre institut WPM KOREACARE sur Nantes, vous pouvez vous rendre sur notre site internet www.blog-wpmkoreacare.com et réserver votre première séance directement en ligne, ou en nous téléphonant au 06 18 68 91 32 !


Cet article est écrit et publié par WPM KOREACARE. Toute utilisation entière ou partielle de cet article n'est pas autorisée. Si des sources externes sont utilisées dans l'article, elles sont toujours citées en fin d'article ou à la fin de la citation. Merci de votre compréhension.

433 vues0 commentaire